Tunisie : une dépréciation du dinar est inéluctable, selon le FMI

posted Modifié 👁 Veille


06 avril 2018 à 14h12 © Frida Dahmani – à Tunis
Le chef de la mission du FMI en Tunisie Bjorn Rother s’est montré favorable à une dépréciation supplémentaire du dinar, la jugeant nécessaire pour améliorer la compétitivité du pays. Une proposition qui, si elle était appliquée, « alimentera l’inflation, alourdira la charge de la dette et plombera davantage l’économie », selon l’économiste tunisien Aram Bekhadj.