Les attaques contre l'éducation s'aggravent à l'échelle mondiale

posted Modifié 👁 Veille

©Human Rights Watch | 🌎 New York, le 10 mai 2018

Les attaques contre l’éducation s’aggravent à l’échelle mondiale, selon une étude | Human Rights Watch

Le rapport de 300 pages, intitulé Education under Attack 2018 , identifie plus de 12 700 attaques entre 2013 à 2017, touchant plus de 21 000 élèves et enseignants. Par exemple, plus de 1 500 écoles et universités au Yémen ont été endommagées ou détruites par des frappes aériennes et des combats, ou bien utilisées à des fins militaires.

  • Aux Philippines, les parties armées auraient harcelé ou intimidé au moins 1 000 élèves et enseignants. Certains groupes extrémistes ont bombardé des écoles de filles ou les ont incendiées, ou bien ont tué, blessé ou menacé des élèves filles et des enseignantes.

Dans le monde entier, des groupes armés ont également abusé sexuellement ou violé des femmes et des filles dans les écoles ou à proximité.
Les forces armées et les groupes armés ont également recruté des enfants soldats dans les écoles de 16 des 28 pays étudiés.

  • Plusieurs tendances ont contribué aux abus décrits dans le rapport , a déclaré Amy Kapit, directrice de recherche de la GCPEA.
  • La série l’Éducation prise pour cible a été choisie comme source pour mesurer les progrès accomplis dans la réalisation de cet indicateur.

Un soutien généreux pour la rédaction du rapport L’éducation prise pour cible 2018 a été fourni par la fondation Education Above All , le ministère norvégien des Affaires étrangères, et un donateur anonyme. EAA a œuvré pour la prévention des attaques contre l’éducation et en partenariat avec la GCPEA depuis 2011.