Syrie : prochaine frappe de missiles ?

posted Modifié 👁 Veille

© Le Monde.fr avec AFP, AP et Reuters | 11.04.2018 à 14h33 • Mis à jour le 11.04.2018 à 20h19

Ankara appelle Moscou et Washington à la retenue

Acteur-clé du dossier syrien, la Turquie a exhorté mercredi la Russie et les Etats-Unis à cesser leur « bagarre de rue » au sujet de possibles frappes contre le régime syrien.

« L’un dit “J’ai de meilleurs missiles”, l’autre dit “Non, c’est moi qui ai de meilleurs missiles. Allez, chiche, envoie-les !” (…) C’est une bagarre de rue, ils se bagarrent comme des caïds », a déploré le premier ministre, Binali Yildirim, lors d’un discours à Istanbul. « Et qui en paie le prix ? (…) Les civils », a poursuivi le chef du gouvernement turc.

Dans cette dispute, la Turquie est coincée entre son allié états-unien, avec qui les relations se sont dégradées depuis deux ans, et son partenaire russe, avec qui les rapports sont de plus en plus chaleureux, malgré une rivalité pluriséculaire. La Turquie soutient l’opposition syrienne qui cherche à renverser depuis 2011 le régime de Bachar Al-Assad.

Mais Ankara semble depuis plus d’un an plus préoccupé par les activités des milices kurdes dans le nord de la Syrie, et coopère étroitement avec la Russie et l’Iran, parrains du régime syrien.


,