Syrie: le flou persiste sur une opération militaire

posted Modifié 👁 Veille


© RFI Publié le 12-04-2018 Modifié le 13-04-2018 à 01:17

Le Royaume-Uni juge « nécessaire de prendre des mesures ». Cette réunion avait été convoquée en raison de « la politique agressive de certains membres du Conseil », a indiqué Vassily Nebenzia. Il faut tout faire pour éviter une guerre. Une confrontation, a-t-il precisé, qui pourrait opposer directement Washington et Moscou.

Face à ce risque, la Suède a exposé sa fébrilité.

Trump a réuni ses conseillers

Donald Trump a de son côté réuni ses conseillers à la sécurité nationale. « Nous ne voulons pas ajouter de morts civils. »


,