La Corée du Nord annonce la fin de ses essais nucléaires et balistiques

posted Modifié 👁 Veille


Par RFI Publié le 21-04-2018 Modifié le 21-04-2018 à 06:49



C’est là que le royaume ermite a effectué ses six tests nucléaires, dont le dernier – le plus puissant – en septembre 2017. « La décision de la Corée du Nord est un progrès significatif vers la dénucléarisation de la péninsule coréenne, que souhaite le monde entier », a déclaré ce samedi le bureau du président Moon Jae-in. Moins d’une semaine avant le sommet rarissime qui va réunir les leaders des deux Corées, Séoul voit dans cette initiative du Nord les fondations d’un environnement très favorable pour le succès des prochains rendez-vous intercoréens et entre la Corée du Nord et les États-Unis.
  • Le principal parti d’opposition sud-coréen a affirmé que cette promesse demeurait loin de l’objectif d’une dénucléarisation « complète, vérifiable et irréversible ».

De nombreux observateurs estiment que l’annonce de l’arrêt des essais n’est pas significative, étant donné que la Corée du Nord dispose déjà d’armes nucléaires.

Les États-Unis sont satisfaits, mais le Japon ne baisse pas la garde

L’année dernière, le régime est même parvenu à tirer des missiles intercontinentaux capables d’atteindre les États-Unis. «Vivement notre sommet ! », », a-t-il déclaré sur son compte Twitter.

- Le Partenaire s’engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes.