Frappes en Syrie : Trump suspend sa décision, Moscou tente de désamorcer la crise

posted Modifié 👁 Veille


© FRANCE 24 Suivre france24_fr sur twitter | 13/04/2018


Un an après la première opération militaire américaine contre le régime syrien, en réponse déjà, à une attaque chimique présumée, les Occidentaux menacent de frapper le régime de Damas, qui dément toute responsabilité. Donald Trump reste néanmoins déterminé à agir et le Pentagone est prêt à lui présenter des options militaires. Donald Trump avait beaucoup critiqué son prédécesseur Barack Obama pour ne pas avoir agi. Il est donc pressé par son parti à intervenir , précise la journaliste.

Discussions avec ses alliés

Nous aurons des décisions à prendre en temps voulu, quand nous le jugerons le plus utile et le plus efficace, a poursuivi Emmanuel Macron, confirmant être en contact quotidien avec le locataire de la Maison Blanche.

Moscou veut éviter l’escalade

Le Kremlin a assuré que la ligne spéciale entre militaires russes et américains au sujet de leurs opérations en Syrie, destinée à éviter les incidents, était encore dans un état actif et utilisée des deux côtés.


,