Mort de présumés jihadistes au Mali: la thèse d’une bavure se renforce

posted Modifié 👁 Veille


© RFI Publié le 08-04-2018 Modifié le 08-04-2018 à 16:38

  • De nouveaux témoignages affirment que ces détenus ont été sommairement exécutés.

  • Il y a 14 personnes qui ont été arrêtées et exécutées par des militaires maliens. Le communiqué de l’armée dit qu’ils essayaient de s’évader, chose qui n’est pas vraie. J’ai eu des sources sûres.

Ces gens ont été arrêtés dans le village de Nebal, près de Dioura . Il m’a assuré au téléphone qu’il allait mener les actions qui s’imposaient pour que la vérité soit dite, pour que la lumière soit faite sur ces exactions qui malheureusement sont commises tous les jours , a ajouté Nouhoum Sarr.
Très probablement, le gouvernement malien devrait rapidement réagir à ces graves accusations.

  • Le Partenaire s’engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes.


,