Harcèlement : les "briseurs de silence" élus "personnalité de l'année" par Time

posted Modifié 👁 Veille

https://timedotcom.files.wordpress.com/2017/12/person-of-year-2017-time-magazine-cover1.jpg?w=1000&quality=95

Briser le silence

Toutes celles qui ont brisé le silence face au harcèlement sexuel, des premières femmes qui ont révélé l’affaire Weinstein aux milliers qui ont suivi via le hashtag #Metoo, ont été collectivement désignées mercredi Personnalité de l’année 2017 par Time magazine. Le magazine a mis à sa Une les actrices Ashley Dudd, la chanteuse Taylor Swift et l’ex-employée d’Uber Susan Fowler, parmi les premières à dénoncer des abus sexuels, ainsi qu’une femme au visage caché, en référence à celles et ceux restés anonymes.
Les actions galvanisantes des femmes de notre couverture, avec celles de centaines d’autres, et beaucoup d’hommes également, ont déclenché un des changements les plus rapides de notre culture depuis les années 1960, a expliqué le rédacteur en chef de Time Edward Felsenthal en dévoilant ce classement, publié depuis 1927.

Un reflet de l’ampleur du mouvement

Cette récompense du magazine reflète l’ampleur du mouvement qui a secoué les Etats-Unis et résonné dans le monde entier, avec #Balancetonporc ou #YoTambien, depuis les premières accusations publiées par le New York Times et le New Yorker contre le tout-puissant producteur de cinéma Harvey Weinstein début octobre. Beaucoup ont été limogées ou suspendues. Les hommes de pouvoir des milieux du divertissement, des médias, de la culture et de la politique sont en première ligne, mais les victimes viennent de tous les secteurs, a souligné Time.

Trump deuxième

Parmi les noms les plus connus figurent, outre Weinstein, des vedettes comme l’acteur Kevin Spacey, les journalistes Charlie Rose ou Matt Lauer, le chef d’orchestre James Levine, le photographe de mode Terry Richardson, le sénateur démocrate Al Franken ou le doyen de la Chambre des représentants américaine, le démocrate John Conyers, 88 ans, qui a démissionné mardi. Beaucoup de personnalités ont été limogées ou suspendues. L’homme politique ultra-conservateur Roy Moore, candidat républicain à une élection sénatoriale dans l’Alabama mardi prochain, accusé par plusieurs femmes d’attouchements dans les années 1970 et 1980, a reçu en revanche le soutien du président Donald Trump. Après les actrices Ashley Judd, Rose McGowan, Angelina Jolie début octobre, plus d’une centaine de femmes ont accusé Harvey Weinstein, 65 ans, d’abus sexuels, allant du harcèlement au viol.

Weinstein a démenti, par le biais de ses avocats, les accusations portées contre lui et ne fait pour l’instant l’objet d’aucune inculpation, même si des enquêtes criminelles ont été ouvertes à New York, Los Angeles et Londres. L’annonce de ce prix personnalité de l’année mercredi matin coïncide avec la publication par le New York Times d’une grande enquête sur les multiples complicités qui ont permis au producteur de sévir des années durant. Donald Trump avait été désigné personnalité de l’année l’an dernier, juste après sa victoire surprise à la présidence américaine. Il arrive cette année deuxième du classement, pour avoir changé la nature même de la présidence américaine, a indiqué le rédacteur en chef Felsenthal.

Harcèlement : les briseurs de silence élus personnalité de l’année par Time

toutes celles qui ont txt_quote_double_openbrisé le silencetxt_quote_double_close face au harcèlement sexuel, des premières femmes qui ont révélé l’affaire Weinstein aux milliers qui ont suivi via le hashtag #Metoo, ont été collectivement désignées mercredi txt_quote_double_openPersonnalité de l’annéetxt_quote_double_close 2017 par Time magazine.



The silence breakers

They wear dresses we can’t afford and live in houses we can only dream of. I started talking about Harvey the minute that it happened, Judd says in an interview with TIME. I told him. Were we supposed to call some fantasy attorney general of moviedom? Judd asks.

Like the problem that has no name, the disquieting malaise of frustration and repression among postwar wives and homemakers identified by Betty Friedan more than 50 years ago, this moment is born of a very real and potent sense of unrest. Yet it doesn’t have a leader, or a single, unifying tenet. This reckoning appears to have sprung up overnight. But it has actually been simmering for years, decades, centuries.

Women have had it with bosses and co-workers who not only cross boundaries but don’t even seem to know that boundaries exist. They’ve had it with the code of going along to get along. They’ve had it with men who use their power to take what they want from women. In some cases, criminal charges have been brought.

Ashley Judd49Actor

All those voices can be amplified. Weinstein said in a statement he txt_quote_single_opennever laid a glovetxt_quote_single_close on Judd. The women and men who have broken their silence span all races, all income classes, all occupations and virtually all corners of the globe. They might labor in California fields, or behind the front desk at New York City’s regal Plaza Hotel, or in the European Parliament.

They’re part of a movement that has no formal name.

In a windowless room at a two-story soundstage in San Francisco’s Mission District, a group of women from different worlds met for the first time. Beside her, Susan Fowler, a former Uber engineer, eight months pregnant, spoke softly with Adama Iwu, a corporate lobbyist in Sacramento. A young hospital worker who had flown in from Texas completed the circle. She too is a victim of sexual harassment but was there anonymously, she said, as an act of solidarity to represent all those who could not speak out.

From a distance, these women could not have looked more different. They often had eerily similar stories to share. Almost everybody described wrestling with a palpable sense of shame. She can still feel the heat of her harasser’s hands on her body.

Alyssa Milano44Actor

I have not stopped crying. I look at my daughter and think, Please, let this be worth it. Please, let it be that my daughter never has to go through anything like this.

Tarana Burke44Activist

It went viral this year after actor Alyssa Milano used the hashtag #MeToo.

TIME Person of the Year 2017: The Silence Breakers

Movie stars are supposedly nothing like you and me. They’re svelte, glamorous, self-­possessed. They wear dresses we can’t afford and live in houses we can only dream of. Yet it turns out that-in the most painful and personal ways-movie stars are more like you and me than we ever knew.