France - Grand Est - Nancy : Hôpital Virtuel de Lorraine

posted Modifié 👁 Veille


© FranceInfo | Leïna Magne -Publié le 24/01/2018 à 14:46

Nancy : inauguration de l’Hôpital Virtuel de Lorraine

Celui-ci sera destiné à la formation des étudiants et professionnels de santé, via des simulations sur des mannequins connectés.

Des mannequins pour des simulations virtuelles

L’infrastructure, inaugurée le 23 janvier 2018, dispose de plusieurs salles de simulations, toutes équipées de mannequins pour imiter les conditions en milieu hospitalier. La modification des paramètres par ordinateur permet de simuler différentes pathologies et de placer les étudiants en conditions réelles. Cet hôpital virtuel permet de former toutes les spécialités possibles.

Jamais la première fois sur le patient

La possibilité de se former sans le stress de se tromper est un atout pour les étudiants. On peut s’entraîner sur lui comme sur une vraie personne.



© factuel.univ-lorraine -Publié le 24/01/2018

  • Le hall de l’Hôpital Virtuel de Lorraine, situé sur le Campus Santé à Brabois, a accueilli la cérémonie d’inauguration de ce centre d’excellence de simulation pour la formation et la recherche en santé et en sport. Ils sont venus nombreux pour témoigner de l’importance de l’Hôpital Virtuel de Lorraine sur la dynamique du territoire et l’enjeu des questions de santé.
    • Les participants ont ensuite pu visiter les nouveaux locaux du CUESIM et du CESU, qui rejoignent ainsi l’École de chirurgie dans le bâtiment D du futur campus santé, et qui accueillera la Pharmacie à Usage Interne.

  • Programme innovant pour la formation et la recherche destiné aux professionnels de la santé, pensé et réalisé par le collegium Santé qui réunit les facultés de médecine, d’odontologie, de pharmacie et des sciences du sport, l’Hôpital Virtuel de Lorraine offre une diversité d’actions que nous présente Béatrice Faivre, directrice du collegium Santé.

La création de l’Université de Lorraine en 2012 a permis le regroupement des Facultés de Médecine, d’Odontologie, de Pharmacie et des Sciences du sport au sein du Collegium Santé, dont l’une des missions est de favoriser le développement de projets transversaux pour un intérêt commun.

  • Sous le couvert du collegium, un projet FEDER « Hôpital virtuel et centres associés » pour 2014-2020 est déposé auprès de la région avec comme objectifs de faire développer, par chacune des facultés du collégium, des structures de simulation à des fins de formations et/ou de recherche à destination des étudiants en médecine, maïeutique, odontologie, pharmacie ou en soins infirmiers, etc., mais également à destination des professionnels de santé en exercice pour un apprentissage et/ou une amélioration des pratiques sans danger pour les patients.
    • Ce support financier conséquent permet au CUESIM et à l’Ecole de chirurgie de la faculté de médecine, et à la faculté d’odontologie, de développer une offre de formations par la simulation toujours plus large ainsi que des axes de recherche de pointes.
    • La faculté de Pharmacie, quant à elle, développe pour les pharmaciens hospitaliers une Pharmacie à Usage Intérieur virtuelle pour l’apprentissage, entre autres, des bonnes pratiques de préparations pharmaceutiques hospitalières, et pour les audioprothésistes, une plateforme de simulation auditive.

Il ne s’agit plus de proposer une offre de services disparates, mais de développer un parcours de soins complet pour le patient. C’est l’ambition d’aller encore plus loin en créant un hôpital complet avec la volonté d’y installer aussi des secteurs de soins avec des lits, une plateforme de simulation de gestions des risques infectieux, et de nombreux autres secteurs.


Quels sont les objectifs de développement de l’Hôpital Virtuel de Lorraine ?
Bien entendu, l’inauguration de cette structure n’est pas un aboutissement qui resterait figé. De nouveaux secteurs et de nouveaux projets de simulations sont en développement.
- De même, la création de cursus de formation unique en France comme, en robotique chirurgicale par exemple, nous permet et nous permettra une reconnaissance nationale et internationale.
- Enfin, l’Hôpital Virtuel de Lorraine doit être le fer de lance de l’exportation et de la généralisation de ces nouvelles pédagogies par la simulation.
- Et il doit permettre également de prévoir les métiers de demain et donc de proposer de nouveaux cursus de formation, et ainsi participer au développement socio-économique de
notre région.

RESOOMER


,